Flux RSS

Archives de Catégorie: Divers

Grâce à ICN, le BAC est dans la poche

Publié le

icn

Publicités

http://les4cpourreussir.info

Publié le

Les 4C de Mohamed Bougafer en librairie et sur internet.

Un nouvel atelier au quartier des Rochelles

Publié le

L’association soucieuse de la réussite de tous les jeunes de notre agglomération est heureuse de vous annoncer l’ouverture d’un atelier le mercredi après midi à la mairie des Rochelles de 14h30 à 15h30. Un grand merci à tous les partenaires, mairie de Dreux et la préfecture, pour leur aide précieuse et éfficace.

Les incriptions seront faits sur place tous les mercredis de 14h30 à 15h30 en présence des parents. Pour plus d’informations vous pouvez vous renseigner à la mairie de quartier ou nous appeller au : 02 37 50 23 96

L’équipe des bénévoles de l’association ICN

Il était une fois une famille !

Il était une fois une famille des sorciers et des sorcières.  Ces derniers avaient des enfants,  une petite sorcière et un petit sorcier.

Un  jour la petite sorcière dit à sa mère la sorcière :

–   Je veux un stylo magique .

la maman lui dit :

– C’est comme si c’était fait, ABRA CADABRA ZOOM BADAZOOM un stylo magique pour ma petite sorcière .

–         Oh merci maman chérie !

–         Mon sorcier, ma sorcière  allez à la douche .

–         Demain c’est  l’école ;  allez au lit.

Le lendemain…

–         Allez debout ; travaillez bien mes enfants bisous .

–         Allez magique va et vient  toute a ton aile aipe aipe  .

–         Les enfants sortez vos cahiers de magie est apprenez votre leçon page 280 article 120 ; Pour faire de la magie il faut toujours commencer par ABRA CADABRA .

–         Celui ou celle qui ne commence pas part ABRA CADABRA le sore ne va jamais marcher .

–         C’est l’heure de la récré .

DRING DRING !!! c’est l’heure de rentrer chez vous.

Ah oui j’ai faim .

–         Et les copines, j’ai un stylo magique  oh la là ! il et fabuleux ton stylo magique .

Sa meilleur amie lui dit :  » Et il fait quoi ton stylo ? » Il écrit tout seul , il obeit  à ma voie, et il se transforme en baguette magique c’est tout ce qu’il sait faire. Bon les copines moi j’ai faim je rentre chez moi. balais magique va et vient tout à ton aille aipe aipe. Coucou maman qu’est ce qu’on mange ce soir ?

–         une tarte aux myrtilles.

–         ouais c’est super alors mon petit chouchou toi tu es malade.

–         AAA TCOUME ! AAAA TCHOUME .

–         Je vais te prendre la température .

–         Oh la la 39,9 je vais te faire un  remède aux épinards. Demain tu vas pas à  l ‘école.

–         Léa ma petite sorcière !

–         Oui maman

–         Ton frère ne va pas à l’école demain.

Un jours la petite sorcière dit a son frère viens on va voire si mon stylo magique peut se transformer en baguette.

A BRACADABRA que tu te transformes en crapaud, sa marche.  Bon maintenant que mon frère se retransforme en lui. Mais ça  n’a pas marché.  soudain,  croia croia se croia ce qui veut dire en crapaud tu as  oublié ABRACADABRA  oh meilleure je dois le dire à  maman elle sera ce qu’il faut faire.

Maman !  maman !  Qu’est ce qu’il  y a ? J’ai transformé petit sorcier en grenouille. C’est rien de grave ramène le moi. Oui maman. Il est la oh mon petit sorcier ! alors ABRACADABRA que mon petit sorcier et voilà venez mes enfants un gros câlin. Et tout c’est fini bien la petite fille ne recommencera plus. C’est rien c’était un  accident.

 

Sheila DENSMAIN 6e à Louis Armand 
 Ilham LAAZIZI 6e et Sophia KASNOUAR 6e Louis Armand.

Soutien scolaire aux Bâtes

Publié le

Yacine, étudiant en 1ère S au Lycée Edouard Branly et Fadil, étudiant en 2de générale au Lycée St Pierre St Paul, fréquentent régulièrement le centre social des Bâtes à DREUX dans le cadre du soutien scolaire.

Ils vous font partager leur expérience au sein d’un lieu de « mixité sociale », comme ils le nomment :

« Nous sommes chaque jour une trentaine d’élèves à venir étudier dans le cadre de l’association ICN. Chacun provient d’horizons sociaux et culturels différents et nous n’avons qu’un seul but…décrocher le Baccalauréat.

Plusieurs professeurs de Maths et de Physique sont là pour nous aider et nous encadrer… dans une ambiance studieuse et conviviale »

Le collège idéal

Publié le

Pour moi, le collège idéal c’est un collège où les professeurs sont gais et sympas. Ils nous laissent des pauses dès que l’on a fait deux heures de cours de suite.

Dans ce collège, le temps de cours  serait utilisé à travailler. Il ne serait pas perdu à cause des élèves qui perturbent la classe ou les profs qui se font de la pub.

Alors, on pourrait se permettre de commencer les cours bien après 8 heures, puisqu’on aurait pas perdu tout ce temps. On pourrait n’avoir cours que l’après-midi.

Dans mon collège idéal, on échange la violence contre du temps de récréation…

Ambiance de travail

Publié le

Grâce à l’appui de professeurs bénévoles les jeunes peuvent affronter leurs difficultés. Dans une ambiance chaleureuse et agréable le travail est le sujet roi. Les jeunes peuvent aussi s’aider entre eux et travailler en groupe dans une ambiance bonne enfant. Il arrive aussi qu’un goûter soit offert pour récompenser l’effort fourni. Moi je dirai qu’à l’association  ICN on apprend l’art de vivre ensemble avec nos différences.

Yacine élève de première S à Branly

Dans mon collège, mes camarades et moi-même avons tendance à dormir en cours de mathématiques parce que nous ne sommes pas trop motivés et notre professeur de mathématiques n’arrive pas à nous motiver malgré ses efforts. A l’accompagnement scolaire, organisé par l’association ICN, nous sommes tous  motivés pour deux raisons : la bonne ambiance et la motivation impulsée par les intervenants qui nous expliquent nos cours et nous aident à surmonter nos propres difficultés.

Morgane 6ème D au collège Albert Camus

Notre Classe est une très bonne classe. Tout le monde travaille bien même si quelques élèves ont tendance à perturber la classe. En cours de mathématiques cinq élèves n’arrêtent pas de tirer des cartouches d’encre sur nous. Je trouve que les jeunes ne voient pas la chance qu’ils ont d’avoir des professeurs qui sont mis à leur  disposition pour les aider à surmonter leurs difficultés dans une ambiance bonne enfant.

Ouassila 6ème A au collège Martial Taugourdeau