Flux RSS

Le collège idéal

Publié le

Pour moi, le collège idéal c’est un collège où les professeurs sont gais et sympas. Ils nous laissent des pauses dès que l’on a fait deux heures de cours de suite.

Dans ce collège, le temps de cours  serait utilisé à travailler. Il ne serait pas perdu à cause des élèves qui perturbent la classe ou les profs qui se font de la pub.

Alors, on pourrait se permettre de commencer les cours bien après 8 heures, puisqu’on aurait pas perdu tout ce temps. On pourrait n’avoir cours que l’après-midi.

Dans mon collège idéal, on échange la violence contre du temps de récréation…

Publicités

Peut-on fixer des limites sans traumatiser ?

Publié le

Dans cet article nous vous proposons de revenir à notre thème sur l’éducation et essayer de réfléchir ensemble sur la notion de limites. Mais avant tout, nous vous proposons de méditer la définition, proposée par TANIA ZAGURY dans son livre « Donner des limites sans traumatiser » :

Expliquer avec clarté et objectivité :

Comment être un parent moderne sans perdre son autorité ?

Comment permettre à nos enfants de grandir avec des repères, de devenir tolérants et ouverts aux autres ?

Comment en faire des adultes responsables, des êtres humains pour qui les valeurs morales sont aussi naturelles que le fait de respirer ?

Ambiance de travail

Publié le

Grâce à l’appui de professeurs bénévoles les jeunes peuvent affronter leurs difficultés. Dans une ambiance chaleureuse et agréable le travail est le sujet roi. Les jeunes peuvent aussi s’aider entre eux et travailler en groupe dans une ambiance bonne enfant. Il arrive aussi qu’un goûter soit offert pour récompenser l’effort fourni. Moi je dirai qu’à l’association  ICN on apprend l’art de vivre ensemble avec nos différences.

Yacine élève de première S à Branly

Dans mon collège, mes camarades et moi-même avons tendance à dormir en cours de mathématiques parce que nous ne sommes pas trop motivés et notre professeur de mathématiques n’arrive pas à nous motiver malgré ses efforts. A l’accompagnement scolaire, organisé par l’association ICN, nous sommes tous  motivés pour deux raisons : la bonne ambiance et la motivation impulsée par les intervenants qui nous expliquent nos cours et nous aident à surmonter nos propres difficultés.

Morgane 6ème D au collège Albert Camus

Notre Classe est une très bonne classe. Tout le monde travaille bien même si quelques élèves ont tendance à perturber la classe. En cours de mathématiques cinq élèves n’arrêtent pas de tirer des cartouches d’encre sur nous. Je trouve que les jeunes ne voient pas la chance qu’ils ont d’avoir des professeurs qui sont mis à leur  disposition pour les aider à surmonter leurs difficultés dans une ambiance bonne enfant.

Ouassila 6ème A au collège Martial Taugourdeau

Stage de réussite scolaire des vacances de paques 2011

Durée de l’action :

Premières semaines des vacances  de Pâques 2011, du  mardiau vendredi de 10h00 à 12h00.

Intervenants :

L’action  a été conduite par un professeur bénévole de l’association ICN. Cette année, l

Public visé : Enfants scolarisés à partir du collège.

Objectifs généraux :

  • Remédier aux difficultés rencontrées par certains enfants en français, mathématiques et méthodologie de travail ;
  • Renforcer certains acquis en approfondissant les notions fondamentales dans les matières citées ci-dessus ;
  • Favoriser l’égalité des chances de réussite pour tous.

Lieu du déroulement et Horaires des ateliers :

L’activité s’est déroulée au local de la Mairie de quartier des Bâtes situé au 30/32 Bd de l’Europe.     

 

Par un accompagnement personnalisé,  adapté aux besoins, à l’âge et au niveau de chaque jeune, ces stages ont permis d’intégrer à l’aide au travail  des  méthodes, des approches et des relations susceptibles de faciliter l’accès au savoir.  En effet, les jeunes qui les ont suivis  ont pris confiance en eux et ont amélioré leurs résultats. De plus, ils ont saisi cette occasion pour valoriser leurs acquis et ont  renforcé leur autonomie personnelle et leur capacité de vie collective notamment par la pratique de l’entraide. Au cours des bilans, les jeunes et leurs parents ont exprimé leur grande satisfaction et ont souhaité le maintien de ces stages et leur élargissement aux vacances de Noël et d’Été.

Un grand merci à Monsieur QERROUANI,  Adjoint au Maire chargé du quartier des Bâtes,  au coodonateur ainsi qu’à toute l’équipe de la amirie de quartier des Bâtes  pour leur soutien sans équivoque à nos actions d’encadrement des jeunes de notre agglomération.

Nous n’avons pas pu organiser un stage pendant les vacances de la Toussaint comme c’était prévu en raison de la non-disponibilité des intervenants.